Nos fruits - Les Agrumes

Les agrumes appartiennent à la famille des rutacées.  Leur berceau d'origine est le Sud-Est asiatique.
Ce sont des arbres et arbrisseaux à feuilles persistantes.

Les agrumes ont la capacité d'une part de muter, d'autre part de s'hybrider spontanément entre espèces, phénomène très rare dans le monde vivant et d'autant plus remarquable que les descendants hybrides sont fertiles. Cette particularité a été très tôt découverte (observation de fruits différents sur certaines branches non greffées ou d'arbres différents issus de germinations sauvages). Les cultivateurs de l'Histoire ont su en tirer profit en conservant et multipliant ceux qui présentaient un intérêt culinaire, médicinal... Ainsi au travers des siècles et de leur lente progression géographique, la famille des agrumes s'est prodigieusement diversifiée.

Comme il est difficile d'identifier les filiations, plusieurs momenclatures botaniques cohabitent encore aujourd'hui et comprennent selon les auteurs 13, 27 ou 156 espèces selon le système de classification. Ajoutons que l'usage ajoute parfois à la confusion de cette grande famille : certaines espèces sont appelées de 2 noms différents; inversement un nom unique regroupe parfois plusieurs espèces de manière impropre.

Les agrumes ont mis très longtemps à arriver jusqu'à nous. Les hespérides ou pommes d'or de la mythologie grecque sont des agrumes. La première espèce connue en Europe serait le cédrat (période antique). Le citron et l'orange ne sont arrivés sur le pourtour méditerrannéen qu'au XIIe siècle, la mandarine au XIXe siècle, la clémentine étant quand à elle une découverte récente puisqu'elle a tout juste dépassé un siècle d'existence.

Haut de page  

Les agrumes sont des fruits non climactériques qui doivent être ramassés à leur pleine maturité car leur goût ne s'affine pas après cueillette (contrairement à la pomme ou l'avocat par exemple).

Leur maturité n'est pas obligatoirement liée à leur couleur. En zone équatoriale les agrumes sont parfaitement verts et pourtant très savoureux. Exemple extrême car c'est la zone géographique où les températures jours / nuits fluctuent le moins.

En fait la coloration de l'épiderme des agrumes n'est pas liée à la maturité mais à la variation des températures quotidiennes avec des niveaux de température froide suffisants pour dégrader la chlorophyle du fruit et révéler ses autres pigments (jaune, orange...). Un agrume partiellement vert peut être parfaitement mûr et savoureux ! Une coloration uniforme n'est à l'inverse pas forcément un signe de meilleure qualité...

Les agrumes sont des fruits qu'on peut stocker directement sur l'arbre, contrairement aux cerises par exemple qu'on doit impérativement ramasser en quelques jours. Une clémentine à pleine maturité peut rester plus de 6 semaines sur l'arbre, un citron, un pomelo plusieurs mois et sans perdre en qualité gustative, au contraire !

Autre particularité des agrumes : Ce sont essentiellement des fruits d'hiver qu'on cueille bien après les autres espèces (fraises, cerises, pêches, poires, pommes, raisin....).

Outre les fruits, les agrumes nous fournissent de précieuses huiles essentielles utilisées en cuisine mais aussi en médecine et en parfumerie. On les extrait du zeste (comme l'huile essentielle de clémentine) et des feuilles (petit grain de clémentinier). Les huiles essentielles participent à la saveur caractéristique de chaque espèce.

Haut de page  

En Corse, les agrumes appartiennent traditionnellement au paysage des jardins familiaux, cultivés en terrasses autour des villages qui surplombent la mer. Ils sont présents dans une moindre mesure dans l'intérieur, les possibilités de culture y étant vite limitées par l'altitude et donc les risques de gel en hiver. On trouve dans les vergers anciens une diversité de variétés d'oranges blondes à sanguines, des mandarines, des citrons bien sûr et parfois du cédrat ou des clémentines. La disparition de la malaria du littoral a récemment permis à la culture de descendre vers la mer.

La plaine orientale est devenue dans les années 60-70 la principale zone de culture pour la commercialisation. Deux espèces y sont dominantes  : la clémentine et le pomelo. Cette spécialisation n'est pas liée à des contraintes agronomiques mais à la rentabilité incertaine, notamment dans le cas de l'orange et du citron, et à l'histoire de la politique agricole commune. Le verger d'agrumes corse tend aujourd'hui à régresser, beaucoup d'agriculteurs, comme dans d'autres régions, partant à la retraite sans avoir trouvé de repreneur.

 

Les producteurs biologiques souffrent eux aussi des prix imposés par le marché qui freinent les possibilités de développement. Si le verger bio est un peu plus diversifié, clémentines et pomelos restent très majoritaires car les débouchés rentables des autres espèces sont restreints.

Les premiers vergers d'agrumes ont été convertis au début des années 80. L'agriculture biologique représente aujourd'hui encore moins de 10% de la production totale d'agrumes de Corse.

Haut de page  

 
Notre production
Agrumes biologiques corses ALIMEA
Cédrat
Agrumes biologiques corses ALIMEA
Citron
Agrumes biologiques corses ALIMEA
Clémentine
Agrumes biologiques corses ALIMEA
Kumquat
Agrumes biologiques corses ALIMEA
Mandarine
Agrumes biologiques corses ALIMEA
Orange
Agrumes biologiques corses ALIMEA
Orange amère
Agrumes biologiques corses ALIMEA
Pomelo

 

Nos fruits | Cédrat | Citron | Clémentine | Kumquat | Mandarine | Orange | Orange amère | Pomelo
Accueil | Présentation | Démarche | La vie du verger | Les plus | Savoirs | Liens | Plan du site | Contacts
Nos fruits | Leur saison | Fiches imprimables

ALIMEA - Fruits corses issus de l'agriculture biologique - Bravone - F-20230 Linguizzetta - Tél. : 04 95 38 88 74